La germination des graines, c'est la base de la vie.

Si la cuisson détruit des enzymes et beaucoup de vitamines, la germination par contre, augmente sensiblement le potentiel nutritif de la graine.

C’est une usine de prédigestion et de fabrication de nutriments. 

tournesol,épeautre,crudité
Tournesol au chemin du Paradis

Le tournesol, par exemple, est un aliment complet, cultivé chez nous, ainsi que le blé ou, mieux : le petit épeautre (l’ancêtre du blé qui n’a subi aucune transformation ni modification génétique) et l’on peut vivre pendant des mois en ne consommant que leurs graines germées, sans subir aucune carence.

 

La fondation Soleil a préconisé en 1985 un projet de choc contre la faim, en proposant, pour les pays en voie de développement, de faire germer au lieu de cuire, une partie de céréales ou légumineuses, ce qui permettait de réduire le combustible et d’augmenter considérablement la valeur nutritive des aliments, grâce à ces super-protéines, si faciles à cultiver chez soi.

 

Dans la plupart des pays, sur ou sous-développés, on mange mal ; le problème étant une suralimentation quantitative ou une sous-alimentation qualitative.

En modifiant progressivement ses habitudes, en ajoutant des graines germées à sa nourriture, en privilégiant les crudités, en laissant jouer son imagination et son plaisir, on sera naturellement attiré par des aliments toujours plus sains, et le désir d’excitants et de stimulants diminuera, puis disparaîtra.

Pousses de radis roses
Pousses de radis roses

Les graines à germer contiennent naturellement des inhibiteurs d’enzymes qui immobilisent la graine jusqu’à sa germination.

Le trempage des graines est donc conseillé avant leur utilisation pour libérer les inhibiteurs et retrouver leur haut potentiel enzymatique.

 

Si on absorbe des graines sèches (même des noisettes, ou des amandes, ou n’importe quelle graine oléagineuses) sans les tremper quelques heures dans l’eau, on exige un travail beaucoup plus important du pancréas, et donc la perte des enzymes précieuses que ces graines sont censées nous apporter.

Si vous désirez changer d’alimentation, commencez par manger du vert, et cultivez vos graines germées. C’est facile, économique, écologique et sain.

Et si vous ne savez pas comment vous y prendre, venez passer une journée de découverte en atelier, je vous transmettrai mes connaissances et vous guiderai vers ce mode de vie simple, pratique et autonome. 

        Bouchées aux algues fraîches           Fromage de tofu fermenté aux baies roses   Gâteau de concombres sauce cajou        Délice impérial aux poivrons séchés