Quand on mange cru, on sent que notre énergie change totalement

vivant,manger cru,minéraux,enzymes,vitaminesdigestion

 

Comme les aliments ne subissent aucune cuisson, on considère qu'ils restent "vivants".

 

En clair, tous les minéraux, enzymes et vitamines sont conservés. Votre corps peut donc en bénéficier.

Beaucoup d’entre nous estiment naturel de cuire les aliments.

 

Cependant la cuisson détruit beaucoup de vitamines, les formes actives des minéraux, et modifie la structure moléculaire des aliments pour former souvent des composés indigestes, voire toxiques : ce sont les fameuses molécules de Maillard

 

 

 

Les cuissons élevées induisent la production de substances inexistantes à l’état naturel, et pour lesquelles notre intestin et nos cellules ne disposent pas des enzymes nécessaires à leur absorption et digestion.

 

Et les radicaux libres alors, augmentent considérablement, créant l’oxydation cellulaire.

blender,alimentation crue

 

Mais une alimentation 100% crue n’est pas soutenable pour la plupart d’entre nous, sans compter l’aspect émotionnel et social de ce mode alimentaire.

Respectons notre ressenti et avançons à notre rythme, vers une consommation accrue d’aliments non transformés.

 

 

Les soupes crues chauffées à 40 °sont excellentes ! Un coup de Blender avec vos légumes crus, et de l’eau chaude,  du Tamari, quelques épices et le tour est joué !

fromage végétal amandes cajou

Prenez de l’énergie, le corps suivra. Ne pas s’obnubiler surtout sur le 100% cru, sinon on à envie de faire marche arrière, et on est malheureux. Il faut s’écouter, et respecter son ressenti, apprendre à gérer notre énergie. C’est l’état d’esprit qui compte. Allez-y doucement avec l’ajout du cru, à votre rythme, par paliers.

Au fur et à mesure, on prend de l’énergie et on n’a même plus envie de revenir en arrière, c’est vraiment très agréable comme sensation !

 

 

Si l’arrivée du froid vous porte à manger plus chaud et cuit, allez-y. L’important c’est  tout de même d’incorporer une bonne partie de cru et de choisir des aliments cuits de qualité, avec un apport toxémique moindre (légumes à l’étouffée ou à la vapeur et si besoin, céréales sans gluten et légumineuses)