Qui suis-je?

Depuis longtemps  je cherche à unifier les différents domaines qui m'intéressent le plus dans la vie: L'art pictural, l'art culinaire et la santé, qui incluent tous les trois le goût et la beauté

J'ai découvert l'Alimentation Vivante il y a 20 ans, et pratiqué cet art de vivre depuis lors de façon progressive, de plus en plus assidue, et c'est devenu à l'heure actuelle ma principale activité: je suis Formatrice en Alimentation Vivante.

A 30 ans, je souffrais de problèmes de santé récurrents : je vivais avec des douleurs chroniques dans la nuque, je me sentais toujours malade et fatiguée.

 Les médecins ont diagnostiqué de l'arthrose cervicale : « Il n’y a rien à faire Madame, il s’agit d’une maladie incurable, c’est  irréversible »  

Et penser que la douleur ne ferait qu’empirer en vieillissant me terrifiait.

 

... Intuitivement je savais au fond de moi, qu'on peut changer le cours des choses par ce qu'on se met dans l'assiette....

 

 

En cherchant comment me soigner, j’ai lu des livres, suivi les conseils d’un hygiéniste naturopathe, et surtout, appris à me débrouiller seule et à me libérer progressivement des thérapeutes, aussi bons soient-ils, bref, à découvrir l’autonomie et cultiver la joie de vivre sain.

vitalité

 

Après trois semaines de pratique en Alimentation vivante, mes douleurs se sont arrêtées, puis ont disparu définitivement, malgré un climat psycho-familial très difficile à l'époque; donc, pas d’effets psychosomatiques possibles  sur ma guérison. 

C’est vraiment ce changement de vie, et l’état d’esprit qui en découle, qui a déclenché le processus de guérison.

 

Aujourd'hui je constate avec émerveillement que ma santé continue à s’améliorer en « vieillissant »

Oui! Il est possible d’avancer en âge sans sentir l’usure de son corps, sans souffrance. Trente ans après, j’ai une vitalité que je n’ai jamais expérimentée dans mes jeunes années.

 

 Manger cru est devenu pour moi un art de vivre que je partage avec passion