Les enzymes, qu'est ce que ça veut dire? A quoi ça sert?

vivant,enzyme,cru,vitalité
Kéfir de lait d'amandes

 

Seul un aliment vivant  peut donner naissance à la vie.

 

Les enzymes (du latin zumé = levain), permettent la transformation d’aliments en structure chimique utile pour l’assimilation.

Ils sont les catalyseurs des réactions chimiques du métabolisme.

 

Ils sont détruits par la cuisson au-delà de 45°.

 

 

 

Il existe 3 différents types d’enzymes dans notre corps :

- Les enzymes nutritives :

 

Ce sont les enzymes exogènes des différents aliments crus que nous ingérons, ceux que la nature a prévu pour pré digérer les aliments.

 

Ils sont la source d’énergie principale de notre vitalité alimentaire.

 

Les cellules vivantes des végétaux possèdent une énorme richesse d'enzymes variées qui permettent l'auto digestion des aliments crus, ce qui les rend beaucoup plus digestes que les cuits.

 

- Les enzymes digestives :

 

Elles sont sécrétées par le pancréas et les sucs digestifs lorsque nous mangeons des aliments cuits.

 

Quand on mange cuit, le corps consacre la majeure partie de son potentiel enzymatique à fabriquer des enzymes digestives, au détriment d'autres fonctions du métabolisme et de l'énergie vitale.

 

On est souvent un peu fatigué à la suite d'un "bon-gros" repas cuit...

- Les enzymes métaboliques :

 

Elles servent au maintien de l’équilibre métabolique pour le bon fonctionnement des organes, à remplacer les éléments du corps quand ils s’épuisent, vieillissent ou souffrent de maladie.

 

Le corps fait appel à elles aussi quand on mange trop gras, sucré, ou frit, et que la production d'enzymes digestives ne suffit plus à faire face à la digestion.

 

On en a un stock déterminé à la naissance, et les scientifiques actuels sont d'accord pour dire qu'il ne se renouvelle pas.

 


C'est le potentiel enzymatique qui définit la longévité.

Donc, plus on mange cru, plus on économise son potentiel enzymatique.

vapeur douce, probiotique,enzyme digestive,enzyme métabolique,enzyme nutritive
Tomates au chutney lactofermenté

 Celui qui mange cuit (donc, sans enzyme), utilise une énorme quantité d’enzymes digestives (pour assurer une digestion correcte), voire même ses enzymes métaboliques.

Cela ne veut pas dire qu’il faut bannir ce mode de préparation des aliments, mais les réduire au maximum sans sectarisme alimentaire, en sachant qu’on se nourrit de cru, et qu’on mange le reste.

Si vous désirez cuire les aliments, privilégiez la cuisson à l’étouffée ou à la vapeur douce.

 

Rajoutez un filet d’huile d’olive pressée à froid avant de servir, au lieu de la faire rissoler avec vos légumes

 

N’utilisez pas de four à micro-onde et réservez les fritures aux cas exceptionnels. On ne peut pas faire de la santé avec du poison.

 

Hippocrate disait : Toutes les maladies sont la conséquence de notre mode de vie. Le retour vers la santé se fait très facilement si on abandonne ses conditionnements et ses dépendances pour une vie plus naturelle.